5 accords de luxe pour les vins de Chablis


5 accords de luxe pour les vins de Chablis

Pensez truffes, foie gras et même caviar et vous rentrez déjà dans l’univers de cet article dédié au marriage entre les vins de Chablis et les mets les plus exclusifs. Comme d’habitude pas de nom de domaine mais des indications sur le style de vin à rechercher ou demander afin que vous trouviez ce qu’il vous faut peu importe où vous êtes.

  1. Truffes: Il s’agit sans doute l’un des arômes le plus reconnaissable avec ces senteurs prononcées de terre humide et de champignon. Un Chablis jeune ne fera pas l’affaire. Vous aurez besoin de temps et de plus vieux millésimes pour égaler l’intensité aromatique. Un Chablis Premier Cru ou un Chablis Grand Cru évolueront vers des notes de miel et de champignons qui s’accorderont à merveille … soyez patient ou trouvez quelqu’un qui puisse vous proposer de plus vieux millésimes comme S.Chablis.
  2. Homard: Qu’il vienne de Bretagne, d’Ecosse ou du Maine, comme pour un vin l’origine de votre homard a toute son importance. Comme pour la plupart des mets d’exception inutile d’en faire trop en terme de préparation et à mon sens trop de sauce ou trop d’épices va à l’encontre de tout ce qu’un homard a à offrir. Un noix de beurre est généralement suffisante pour magnifier ce plat. Si vous choisissez cette version dénudée alors un Chablis Premier Cru qui sera sorti des ses premières années apportera des notes d’agrume sur un socle de richesse et de minéralité qui contre balanceront les douces saveurs charnues du homard.
  3. Foie gras: Pendant des années, et c’est encore le cas aujourd’hui, foie gras voulait dire vin doux. Ma façon de voir les choses fait que sucre, gras, alcool et épices ne font pas toujours bon ménage car ils ont tendance à couvrir le palais et les papilles dans une expérience pouvant être écoeurante. Voici deux accords qui fonctionnent bien mieux: un rouge puissant et tannique du sud-ouest ou un blanc plus tendu et net de Chablis. Il s’agit bien entendu d’un Chablis Grand Cru afin d’atteindre une complexité et une intensité aromatique équivalente entre le vin et le met. Vous pouvez naturellement vous diriger vers un vin qui a eu le temps de vieillir et d’évoluer vers des notes de miel, de beurre ou de champignon mais un Chablis Grand Cru mûr, riche, vineux et généreux fonctionnera tout aussi bien.
  4. Ris de veau: Ne parlons pas trop de l’origine des ris de veau pour nous concentrer sur leur subtilité crémeuse. Vous n’aurez pas besoin d’un vin trop riche ou puissant. Un Chablis ou un Chablis Premier Cru qui auront eu le temps d’évoluer seront parfaits. Vous n’aurez pas besoin d’une fraicheur ou d’une minéralité exacerbées. Par contre recherchez des vieilles vignes, des élevages plus longs, peut être une touche de bois pour arrondir les angles et quoiqu’il en soit un vin très équilibré entre élégance et charme.
  5. Caviar: Une introduction n’est pas vraiment utile bien que les saveurs et niveaux qualitatifs varient énormément d’un pays ou d’un producteur à un autre. Le caviar peut en effet être aussi subtil qu’entêtant et même dérangeant. Vous allez avoir besoin de minéralité, de complexité et de longueur en bouche. Un élevage en fût ou non dépend vraiment du style de caviar et un vieux millésime n’a pas un grand intéret. Pensez Chablis Grand Cru avec une touche de fraicheur, un socle de minéralité et toute la complexité aromatique que vous pourrez trouver.

Il est 1 commentaire

Add yours